104237 Skype, Facetime ou téléphone pour la thérapie en ligne
Présensia
Présensia
Illustrations de Paul Flickinger
www.flickinger.fr
Sophrologie Caycédienne
1 - Les origines
2 - Les finalités
3 - La méthode
4 - Les quatre piliers
5 - Les domaines d'application
3 - La méthode

La Relaxation Dynamique de Caycédo constitue un processus vivantiel spécifique de la Sophrologie Caycédienne qui se déroule selon les trois étapes de Découverte - Conquête et Transformation du corps et de la conscience.

Trois principes d'action soutiennent la pratique de la sophrologie :

      L'intégration du schéma corporel : à la fois sensation que l'on a de son corps (anatomique) et représentation que l'on s'en fait (image de soi). La détente, l'alternance tension-détente, les sensations de chaleur, lourdeur, toutes les sensations sont bonnes pour intégrer son schéma corporel, c'est-à-dire se sentir pleinement vivant au moment présent.
      Le principe d'action positive : il est fondé sur le postulat qui affirme que toute action positive dirigée vers la Conscience se répercute directement sur tous les éléments psychiques. On place le négatif entre parenthèses puis on renforce, dynamise les éléments positifs de la vie de la personne.
      Le principe de réalité objective : il s'agit de ne pas oublier le monde tel qu'il est, d'accepter les contraintes du réel si on ne peut les changer, d'éviter de projeter sur l'autre ce que l'on croit bon pour lui ou de se tromper sur ses propres capacités.

L'apprentissage est progressif.

L'objectif de la sophrologie n'est pas la simple détente de la personne au cours d'une séance mais un véritable changement durable dans le temps. Il se fait à travers diverses techniques de respiration et de relaxation, à travers la détente musculaire, mentale et nerveuse, la méditation, la pensé positive et les visualisations.
La sophrologie se base également sur des techniques de connaissance et renforcement de la personnalité, d'augmentation de la résistance au stress, de consolidation de son capital " sérénité " en visant l'autonomie de la personne.

La méthode sophrologique est basée sur une contrat de confiance (l'alliance) où la pédagogie a la première place : le sophronisant doit s'entraîner ; il éveillera sa corporalité et ira finalement à la rencontre du monde et de son prochain au cours de son apprentissage : philosophie de vie, philosophie de la conscience.